Trouver Dieu en tout – VIDEO

Invitation au voyage

Voyage au pays Dalit

Marie-Neige nous invite à un voyage en pays Dalit. En Inde, bien que le système des castes ait été aboli depuis les années 50, il continue néanmoins à marquer toute la culture indienne. Ainsi des personnes appartenant à certaines castes, du fait de leur naissance, sont considérées comme « intouchables » par les autres. Aujourd'hui, ces « intouchables » se donnent le nom de Dalits (un peuple brisé). Souvent ils s'occupent de tâches mal rémunérées ou considérées comme impures du point de vue de l'hindouisme : incinération des morts, nettoyeur de cadavres d'animaux, ou des toilettes, poubelles, cordonnerie, etc.

« La communauté chrétienne en Inde a toujours défendu les droits des Dalits (1), en travaillant à leur promotion humaine, sociale et culturelle. Pour cela, de nombreux Dalits sont devenus chrétiens, ce qui a entraîné des réactions violentes des groupes fondamentalistes hindous » Agence Fides, 16/12/04

Nous sommes invités à entrer au cœur de la vie des Dalits, un voyage qui nous demande de nous laisser surprendre, de consentir à nous laisser déplacer, pour accueillir Celui qui est présent en toutes choses.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 Un voyage de 14 minutes...

 

Qu'est-ce que j'ai découvert de moi-même à travers ce voyage ? Quel chemin m'a-t-il fait faire ? Je peux percevoir un déplacement intérieur dans ce voyage. Je ne reviens pas comme je suis parti.

1. Comment ai-je été touché ? Je peux commencer par reconnaître les sentiments qui se sont éveillés en moi : joie, paix, compassion, ou agacement. Faire des différences dans ce que j'ai pu sentir et nommer ces divers sentiments.

2. Si mon cœur est touché, si ce que je vois et entends me mets dans la joie ou la paix, je peux me réjouir, prier pour ces personnes rencontrées, et remercier le Seigneur pour ce voyage.

3. Je peux aussi sentir en moi une résistance face à une image ou à une parole. La question n'est pas « ce que j'ai aimé » ou « je n'ai pas aimé », mais qu'est-ce que ce film vient toucher en moi ? Cela dit quelque chose de moi. La rencontre de l'autre me révèle à moi-même.

4. Le tout Autre passe par la rencontre de l'autre. A travers ce voyage je peux, peut-être, reconnaître dans les effets produits en moi, de vie et vie en abondance, la présence du Seigneur. La rencontre de l'autre peut être pour moi une expérience de révélation de Dieu.

Je peux aussi regarder une seconde fois ce film. Comme je ne serais plus du côté de l'inattendu je percevrais non seulement des choses qui étaient passé inaperçues, mais se confirmeront aussi des points importants pour moi. Prendre le temps d'écouter, de regarder, de répéter, est chemin de vie. Il n'y a pas de vie spirituelle dans la précipitation.

Paul et Frédéric


(1) « Notre tâche en Inde sera centrée sur notre service pour la libération des Dalits, les Aborigènes, les femmes et la Nature. Etant une petite minorité (2,3% seulement), nous chrétiens ne pouvons opérer aucune transformation sociale à moins de collaborer avec les gens de bonne volonté de toutes les religions et idéologies. Le fait est que notre expérience contemporaine est caractérisée par le conflit interreligieux. Le fondamentalisme et le communautarisme religieux empoisonnent les relations entre les gens et conduisent à la violence. Pour cette raison, avant même de promouvoir la justice, nous devrons travailler à la résolution des conflits et à la réconciliation »

Michael Amaladoss sj
Promotio Justitiae n°100
Social Justice Secretariat

Partager
Facebook Twitter
Imprimer     Envoyer à un ami  

Les commentaires sont à présent désactivés sur le site d'Archive.
Merci de visiter notre nouveau site : http://www.prieraucoeurdumonde.net